Gestion des risques et des vigilances

 

Le Centre hospitalier (CH) Roland Mazoin développe actuellement une démarche de prévention des risques en lien avec son projet qualité et son programme de développement des évaluations des pratiques professionnelles médico-soignantes.

 

Ainsi, une veille réglementaire permet au CH d'être conforme à la réglementation en matière de risques. Une veille sanitaire permet une grande réactivité lorsqu'un risque survient et le recueil des évènements indésirables permet une amélioration constante des pratiques médico-soignantes. Les principaux risques sont évalués, hiérarchisés et traités par les vigilants sanitaires de notre établissement dans des domaines aussi divers que les infections, les transfusions, l'usage des médicaments, les matériels utilisés, etc.

 

Il participe activement aux programmes nationaux de vigilances :

  • la pharmacovigilance : couvre l'information sur les effets inattendus des médicaments ;
  • l'hémovigilance : traçe l'ensemble des Produits sanguins labiles (PSL), le suivi des patients transfusés, etc. ;
  • la matériovigilance : concerne la surveillance des incidents ou des risques d'incidents résultant de l'utilisation des dispositifs médicaux ;
  • l'infectiovigilance : comprend l'ensemble des mesures spécifiques de surveillance, de prévention et de maîtrise des infections nosocomiales ;
  • la biovigilance : prévient les risques et assure la sécurité et le respect des pratiques, pour l’ensemble du processus allant du prélèvement d’éléments ou produits issus du corps humain à leur utilisation à des fins thérapeutiques ;
  • l’identitovigilance : fiabilise l’identification du patient et les documents le concernant pour contribuer à la qualité de la prise en charge du patient.
La lutte contre la douleur
Le comité de lutte contre les infections nosocomiales (CLIN)

 

INFOS FLASH

 

  • semaine sécurité patient

Sous l’égide du Ministère des Affaires Sociales et de la Santé, le Centre Hospitalier organise la quatrième édition de la « semaine de la sécurité des patients » du 18 au 22 novembre 2019. Au cours de cette semaine, professionnels et usagers, vont pouvoir s’informer, échanger et prendre conscience de leur rôle dans ce domaine.

Ainsi, l’établissement a fait le choix d’aborder cinq thématiques sur la « chambre de erreurs » : les médicaments, prévenir le risque infectieux, l’identitovigilance, plaies et cicatrisation et le signalement des évènements et situations indésirables.